Les lumières de Buenos Aires

Troisième ascension d’échafaudage !

Avec un peu plus d’adrénaline cette fois car il m’a fallu grimper par une forme d’échelle, faire un peu d’équilibre, avant d’atteindre la partie plus stable constituée de planche de bois. Puis rapidement j’ai pu atteindre le petit escalier métallique, commun à la plupart de échafaudages. La sensation de prendre de la hauteur à travers cet enchevêtrement de barres de fer à peine voilé par une toile noire usée est assez puissante. Bien que je sois seule à monter il me faut faire attention à tout, grimper sans bruit tel un chat, surveiller les alentours, restée concentrée, jeter un oeil sur le paysage au fil de la montée… Chaque ascension est unique. Je commence à m’habituer, mais le plaisir est toujours le même.

Une fois sur le toit j’ai pu profiter d’une vue à 360 degré du port de Puerto Madero, avec une vue sur le « Rio de la Plata » et sur le fameux Paseo Colón. La température était fraiche, mais l’excitation d’être perchée sur un toit, avec Buenos Aires sous les pieds, me fit rapidement oublié le froid.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s