Parfois…tout Concorde !

Après avoir été sur le Lutecia, je rêvais de fouler les toits de ses frères de luxe, le Ritz et le Crillon. Sur le Ritz, les échafaudages ont été retirés depuis peu. Reste donc le Crillon. Situé place de la Concorde, entre l’ambassade Américaine et l’Hôtel de la Marine, le Crillon est bien surveillé. Impossible de pénétrer le chantier. Mais il en faut plus pour me décourager. Et j’ai finalement trouvé le moyen d’aller sur le toit de l’Hôtel Coislin, un hôtel particulier du 17éme siècle, mitoyen du Crillon. La vue était encore mieux qu’elle ne l’aurait été sur le Crillon. L’accès fut difficile, voire risqué : il m’a fallu traverser de nombreux toits, effectuant un périlleux parcours du combattant. Echelles, cheminées, toits, pentes, barreaux… De nombreux obstacles ont ajoutés un peu d’adrénaline et d’aventure à la soirée. Une fois arrivée au bord de la Place de la Concorde, je n’ai eu qu’a savourer cette victoire paisiblement. C’est dingue ce que l’on peut ressentir là-haut !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s